Visiteur, rentabilisez votre visite à Franchise Expo !

Capture d’écran 2013-12-10 à 10.24.49Chaque année, Franchise Expo Paris (qui vient de se tenir du 22 au 25 mars 2015) « voit revenir son lot de mécontents, insatisfaits de leur visite, n’ayant pas trouvé la franchise de leurs rêves », souligne l’auteur, spécialiste de la communication. Qui délivre ses conseils aux visiteurs de salons pour orienter judicieusement leurs recherches.

Chaque année, Franchise Expo voit revenir son lot de mécontents, insatisfaits de leur visite, n’ayant pas trouvé la franchise de leurs rêves… Mais voilà, quels rêves poursuivez-vous, et sont-ils raisonnables et finalement acceptables ?

Conservez vos rêves, mais concevez aussi qu’ils exigent quelques efforts, en premier lieu financiers

Denis Caminade - Agence SHOPSLe mieux pour ne pas être déçu, c’est de s’être renseigné avant Franchise Expo sur les secteurs et les enseignes présentes afin d’orienter judicieusement votre recherche. Il est beaucoup plus difficile de trouver un créneau quand on ne sait pas où chercher.

Pour vous orienter, les magazines spécialisés à commencer par Franchise Magazine et les sites de la franchise vous fournissent nombre d’informations sur tous les acteurs du marché et les créneaux de la franchise. Vous pouvez donc faire un premier tri selon vos affinités et choisir des activités où vous vous reconnaissez car elles sont en lien avec ce que vous aimez et savez faire : ne faites pas un choix  d’activité à l’inverse de vos goûts et talents sous prétexte qu’il est plus rentable ou plus accessible. Vous-vous décourageriez rapidement.

À l’inverse, ne confondez pas aimer une activité et être suffisamment bon dans cette activité pour pouvoir l’exercer avec talent : si l’activité exige d’être un vrai commercial ou un vrai technicien ou un vrai manager d ‘équipe et que ce n’est pas votre fort, méfiance ! Orientez-vous d’abord selon vos capacités les plus naturelles pour que votre rêve puisse s’exprimer.

Certaines activités nécessitent beaucoup de capitaux (comme l’hôtellerie, la restauration, laparfumerie…), d’autres notamment dans les services en réclament peu, vous aurez donc à adapter votre rêve à cette contrainte financière, et à revoir à la baisse vos ambitions si vosfonds propres s’avèrent insuffisants : n’oubliez pas qu’il vous faudra apporter selon les cas entre 30 et 50 % de l’investissement global incluant agencement du magasin, caution de garantie, droit au bail, droit d’entrée franchiseur, formation, stocks, frais de lancement et trésorerie pour les premières semaines d’exploitation…

Comparez objectivement les enseignes, au besoin en dressant une liste de critères d’évaluation

Vous avez choisi selon vos affinités un, deux maximum trois secteurs, et pour chaque secteur les quelques enseignes qui vous paraissent les plus intéressantes, c’est le moment de vous montrer organisé : comparez les offres selon vos propres critères, établissez votre grille et validez-la d’après les informations disponibles en ligne puis sur le salon en les rencontrant.

Plusieurs points doivent attirer votre attention hormis la compatibilité secteur et métier (critères d’expérience, d’envie, de savoir-faire, d’image…) :

  • Critère financier : quel investissement et quelle rentabilité en attendre (immédiatement et à 2 ans, et une fois les emprunts payés) ? Comparez ici les investissements globaux tout compris, les CA moyens prévisionnels, les marges moyennes correspondantes. Il vaut mieux parfois prendre l’enseigne la plus chère car c’est aussi elle qui rapportera le plus, mais il faut toujours relativiser selon la taille et l’emplacement des magasins : certains réseaux ont déjà épuisé leurs meilleurs emplacements et n’ont que des implantations moins rentables à vous proposer…
  • Critère temps : quelles exigences d’horaires impose l’activité ? Est-ce compatible avec votre mode de vie ? Interrogez précisément les responsables d’enseigne sur ce point souvent très lourd à gérer pour un entrepreneur.
  • Critère marché : tendances du secteur en termes de demande et d’offre, concurrence, visibilité à 7 ou 9 ans (cf. la durée du contrat de franchise) ? Chaque secteur dispose d’études récentes le plus souvent disponibles gratuitement sur la toile. Méfiez-vous des chiffres qui remontent à plus de 2 ans, ils cachent souvent une actualité douloureuse…
  • Critère local : saturation ou potentiel de votre lieu d’implantation ? Suivant les secteurs et les enseignes, un emplacement pourra être bon ou mauvais : à valider avec chaque enseigne au cas par cas !

Faites le tour du salon. Regardez rapidement toutes les offres, arrêtez-vous sur les stands des enseignes que vous visez, parfois sur d’autres s’ils vous inspirent, mais ne vous laissez pas détourner de votre rêve de départ. N’hésitez pas à questionner selon vos informations, celles qui vous concernent, plus vous serez précis et plus votre projet s’éclaircira.

Posez-vous régulièrement dans un coin pour faire le point et, si nécessaire, ajuster votre recherche

Prenez votre temps, revenez à la charge auprès d’une enseigne si a posteriori elle n’a pas été claire, c’est le moment où jamais, mais allez à l’essentiel, comprenez aussi qu’une enseigne ne puisse pas passer des heures avec chaque candidat !

N’oubliez pas aussi que le Village des Experts est là pour vous accompagner gratuitement dans un premier temps dans votre recherche : avocats, experts-comptables, banquiers, consultants en franchise peuvent vous apporter des éclairages avisés sur nombre de points clés de votre projet, allez-les voir, vous ne regretterez pas !

Ne prenez aucune décision sur l’instant, retenez juste les 2 ou 3 enseignes qui vous semblent les plus intéressantes

Vous avez suffisamment d’informations, vos grilles sont complétées ? Sortez le stylo rouge et faites vos moyennes, essayez de classer les projets le plus objectivement possible. Ensuite vous verrez…

Reste à refaire le tour des enseignes sur Internet : le site est-il bien conçu ? Les réseaux sociaux en parlent-ils positivement ? Et à visiter des franchisés avant de rappeler le développeur de l’enseigne qui sera ravi de votre rappel. Et si votre visite à Franchise Expo était un succès total ?
Tribune publiée le 01/04/2015

Par M. Denis CAMINADE, Conseil en communication et design

logo